Valparaiso: ville haute en couleurs

Publié le par cedannefamilly

Le 1 août nous voilà arrivés à Santiago pour 1 jour de repos= journée pyjama pour les garçons.

Pour nous, un peu de boulot car on réfléchit à la suite du programme. On a décidé de raccourcir le chili pour avoir plus de temps au Pérou.

On pense donc rallier San pedro de Atacama juste après Valparaiso. 2 options s' offrent à nous :

- le bus

-l' avion.

Oui car sur l' île de pâques on a croisé plusieurs français préférant l'avion au bus pour le même prix donc on vérifie tout ça.

En bus on part de Valparaiso à 18h et on arrive à San Pedro de Atacama le lendemain à 18h soit 24h de bus et on arrive de nuit , un peu galère pour trouver un hôtel.

En avion, ben y a plus beaucoup de choix donc ça serait retour le 5 au soir à Santiago et avion le 6 à 6h donc une nuit dans l'aéroport , mais seulement deux heures d'avion et une arrivée à Calama à 8h puis 2h bus pour San pedro .

Bref, les 2 options sont moyennes, nous optons pour l' avion car on ne connaît pas le style de bus au chili et 24 h dans un bus du genre laotien très peu pour nous.

Nous ne visiterons pas Santiago, on met le cap le 3 août sur Valparaiso.

Comme on est bien reposé, on décide de marcher jusqu'à un hôtel repérer sur le petit futé. 2km à pied ça se fait, avec les gros sacs ça devient vite pénible surtout quand on commence à grimper.

Oui pour ceux qui ne le savent pas Valparaiso est une ville à flan de colline mais avec des dénivelés impressionnants. Du coup après 200m de côte on pose les sacs et je finis le reste à pieds. Et là pas de bol porte close !!!!!

Je redescends annoncer la bonne nouvelle à Cédric et voir quels hôtels ne sont pas trop loins. On galère avec le guide quand une française habitant Valparaiso s' arrête pour nous donner un coup de main.

Elle sait où sont situés les hôtels et téléphone à " la bicyclette". Elle prend même le temps de demander s'il y a de la place et le prix de la chambre puis nous indique le chemin le plus court.

Je ne sais ni son nom , ni son prénom mais elle nous a rendu un grand service, comme quoi quand on galère on trouve toujours des gens pour nous aider et ça c' est plutôt cool :)))))

Nous voilà donc en route pour la bicyclette et le patron français Gilles nous accueille et nous montre notre petit appartement. Le mobilier est un peu vieillot mais pour 2 nuits ça sera parfait. On se pose enfin et ça, ça fait du bien.

Le lendemain matin, Gilles m'explique toutes les choses à faire dans Valparaiso. Nous commençons donc par monter sur les hauteurs pour atteindre la crête ( avenue alemania) et ainsi marcher sans trop se fatiguer. Gilles nous a fait un itinéraire spécial enfants ;))

Nous découvrons cette ville colorée pleine de dessins multicolores et ayant une belle perspective sur la mer.

Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs

Après avoir longer cette longue avenue pendant une bonne demie heure nous commençons à redescendre vers le centre ville. Nous passons à côté de la maison musée de Pablo Neruda et mangeons dans un petit café en contrebas.

De jolis escaliers en mosaïque permettent d'accéder à la place juste à côté.

Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs

Nous continuons à descendre et passons par le musée à ciel ouvert. Ce dédale de ruelles est ponctué de dessins faits par des artistes chiliens il y a une vingtaine d'année. Malheureusement, ils n'ont pas été protégés donc certains sont effacés d'autres en mauvais état. Mais la balade veut quand même la peine. Un des ascenseurs de la ville encore en fonctionnement se trouve ici. Avant il y en avait 18, qui permettait aux habitants de rejoindre les hauteurs plus facilement, il n'en reste que 6 en activité.

Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs

Nous on prendra l'ascenseur mais un peu plus loin pour rejoindre le mirador qui permet d'avoir une vue dégagée sur le port. Valparaiso c'est aussi un port, où d'immenses cargos viennent décharger leurs marchandises.

Après cette journée bien chargée, Hugo et Noah ont droit à une petite glace. Puis nous prenons le chemin de notre home sweet home.

Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs
Valparaiso: ville haute en couleurs

Nous ne serons pas restés longtemps mais nous avons pu apprécier la beauté de la ville.

A bientôt à San Pedro de Atacama ;))

Publié dans Le voyage, Chili

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Manu z 19/08/2016 02:24

Merci pour cette belle balade colorée . Et vive la solidarité francaise ( un peu de chauvinisme , une fois n'est pas coutume )
Bises a vous

PAPY et MAMY 15/08/2016 23:51

Très colorée cette ville , elle doit être très belle.Génial le coup de main de cette Personne, pour vous indiquer l'hôtel, en + chez un Français .... C'est pas banal. Dans tout les cas, nous devant notre écran on se régale . Bonne continuation à nos 4 Baroudeurs , des GROS GROS BISOUS

ASTA LUEGO